/ L’ÉQUIPE

L’ÉQUIPE

MARINE CHERAVOLA

Marine Cheravola commence à danser à 18 ans. 4 ans plus tard elle obtient son Diplôme d’État en Danse Contemporaine, puis entame un processus de dé-formation auprès de David Zambrano et Ex-Nihilo. Elle affirme ensuite sa vocation à la direction artistique : Marine crée OXYPUT Compagnie en 2011. Elle fait ses griffes sur John & John (duo sur musique live) en 2012 , explore le solo en rue avec BiPed Or NOt ? en 2013 et développe sa démarche avec SOAF-Création 2015.
En parallèle elle développe le projet audiovisuel Carnets de Corps, la performance corps/craie Shalk Me Please et donne des Ateliers Urbains Libres à Avignon. Elle collabore avec MaCompagnie et Vertiges Parallèles.
 

 

 

LAURIE-ANNE CLÉMENT

Après avoir obtenu son E.A.T contemporain à l’age de 19 ans, Laurie-Anne Clément prend la route à la recherche de stages et workshops pour parfaire sa formation. Durant 5 ans elle traverse le travail de Shaim Gebber, Stella Zanou ou Total Brutal à Berlin, Hofesh Shechter et Sidi Larbi Cherkaoui à Londres, Preljocaj ou Josette Baiz à Aix en Provence, Wim Wandekeybus en Italie, etc … Ces découvertes lui permettent d’enrichir sa gestuelle qu’elle met à l’épreuve régulièrement. Elle présente différents concours dont elle ressort médaillée plusieurs fois. Elle intègre depuis 6 ans des projets de styles et horizons complètement différents dont Oxyput Compagnie, avec laquelle elle travaille passionnément depuis 2012. Elle est également titulaire d’un BTS Communication depuis 2014. Interprète pour la Cie Les collecteurs d’instants (danse-théâtre) depuis 2017, lu2 (danse-théâtre) depuis 2016, Danse concept (spectacle jeune public) depuis 2011 et pour la Cie par-allèles (hip-hop) depuis 2011.
 
 

 

 

JULIETTE JOUVIN

Juliette Jouvin danse, grimpe et fait des acrobaties. A 17 ans elle découvre la Capoeira, et devient membre actif du groupe de Montpellier. Elle obtient son diplôme d’ingénieur en sciences et technologies de l’eau ainsi que son grade de professeur de Capoeira en 2011 auprès de Mestre Sorriso. Elle se forme alors à la danse contemporaine. D’abord sous l’aile de Carole Vergne puis à SEAD où elle s’ouvre sur une danse improvisée en lien avec le jeu de l’acteur, les dynamiques de mouvements tête en haut comme tête en bas et le partnering. Depuis 2015 Juliette est interprète dans la compagnie de danse de rue Oxyput et donne divers stages de Capoeira. En 2016 elle rencontre le travail de Gilles Baron et devient interprète pour la pièce « Reines », le collectif « El Colectivo » avec qui elle remontent la pièce « Confession d’un masque » et la compagnie « Mimh ». En 2017 elle participe à une tournée en voiliers « Festina Lente » ou elle se forme à la danse voltige. Elle intègre aussi la création « Nakama » du collectif Annécien « un autre angle de rue ».
 

 

 

FANNY AQUARON

Fanny Aquaron commence le piano à l’âge de 7 ans. Après une formation musicale Jazz à l’IMFP, au Conservatoire de Valence en musique de films et une formation musiques actuelles APEJS (Chambéry) elle obtient son DEM Musiques actuelles au conservatoire de Chambéry. Elle collabore régulièrement avec des compagnies chorégraphiques notamment en tant que musicienne live sur les spectacles de Germaine Acogny, Cie Jant-bi (Songook Yaakaar) et Jant-biJigeen (Afro-dites).
Tournées internationales :
– Manager des tournées françaises de la Cie NEUERTANZ, Düsseldorf
– Accompagnatrice et conseils mise en scène : Cie Omeo Dance, Rosalind Crisp, Andrew Morrish, Australie.
– Arrangements musicaux et technique son pour le spectacle 17cm above the floor (Jorge Puerta Armenta, Pina Bausch Company)
– Composition et interprétation de la musique de SOAF, Cie Oxyput.
– Composition et interprétation live de la musique du spectacle de cirque féminin Projet.PDF
 

 

 

JULIA BERROCAL

Julia Berrocal travaille le corps, matière première de tous les possibles, espace de création mêlant esthétique et recherche de sens. Sa formation de danseuse est singulière, dans et hors les murs, loin des écoles de danse et des parcours classiques. Elle rencontre Dominique et Françoise Dupuy dont elle suit le travail pendant plusieurs années (2006 – 2009). A la recherche d’une physicalité extrême où la prise de risque émotionnelle et corporelle délivre un langage moins formel, elle se dirige vers la Belgique et suit de près le travail d’Alain Platel et de Wim Vandekeybus (2008 – 2015). Egalement à l’initiative de la création de la compagnie Pied de Nez, elle y mène un large travail sur le processus de composition instantanée, in situ. Tisser des liens avec son environnement quel qu’il soit l’intéresse particulièrement. Elle entame alors une collaboration avec la chorégraphe italienne Gabriella Maiorino au sein du collectif « Christ…Fuck ! » qui questionne le lien entre l’artiste et la société (2013 – 2016).
 
 

 

 

JANE FOURNIER DUMET

Jane Fournier est née à Carcassonne. C’est en 2016 qu’elle finit ses études au Conservatoire National Supérieur de Lyon en danse contemporaine. Après avoir passé un an à Amsterdam à la Theatre School, elle part au Cambodge à l’orphelinat de Siem Reap pour enseigner la danse. En 2018 elle s’installe à Chalon-sur-Saône pour travailler avec la Compagnie Voix sur la réalité virtuelle. Elle en profite pour créer la Compagnie Fernweh en collaboration avec Loulou Carré et découvrir l’art de la rue avec la Compagnie La ribambelle dans le duo SPRINT. Aujourd’hui elle travaille en collaboration avec le Collectif La Méandre sur la réalisation de son dernier spectacle, BIEN PARADO ainsi que sur la pièce C’est toi qu’on adore avec la chorégraphe Leïla Ka et continue à explorer l’extérieur grâce au spectacle FULL FUEL créé par l’OXYPUT COMPAGNIE.

 


NELLY POIRET

Nelly Poiret, tisseuse de bruits et de sons cousus à la main et à la machine, se perd depuis 20 ans dans les cordes de ses guitares, dans les effets de ses pédales, dans la chaleur crépitante de son ampli. Depuis 7 ans, c’est aussi autour de contrôleurs et plugs in de M.A.O qu’elle gravite. Son intérêt pour la connexion l’amène à composer, arranger, enregistrer sur différents projets de musique live et de création sonore pour le théâtre et le cirque. Son laboratoire de bidouillage de fréquences en relation avec la vibration corporelle se poursuit avec Oxyput Compagnie !

 

 

PANDA SAN

Il commence par la batterie vers ses 15 ans pour jouer comme le batteur de Nirvana.
Une bonne dizaine d’année et quelques groupes plus tard, il décide de se lancer dans la régie son de façade, pour maitriser la chaine du son du début à la fin. Après quelques tournées avec des groupes, plusieurs productions d’albums studio en tant que réalisateur audio et une régie d’accueil en salle ou il restera 7 ans, il rencontre le spectacle de rue et rejoint une jeune compagnie naissante: la Cie Marc Prepus.
Il y embauche en tant que musicien pour un nouveau spectacle ou il peut déployer son savoir faire en tant que beatmaker et musicien électronique. Je rencontre alors Oxyput Cie dans le Collectif La Méandre, leur dynamique de groupe, leur énergie contagieuse et leur amour du rythme et de la danse me font tout naturellement accepter leur proposition de collaboration sur SOAF II El Koming Bak.
 

 

 

JULIE HONORÉ

Julie Honoré, été 1994: « je veux être la reine du style » et c’est ainsi qu’elle fût tout simplement et sans aucune prétention.
Née à Reine Rennes en 1987, année au combien importante pour le monde de la mode, Julie n’était encore qu’une enfant lorsqu’elle collectionnait de manière compulsive les pages fashion du magazine ELLE qu’elle subtilisait à sa tante. 
Bien plus tard et après quelques années d’études en Design à Paris et Arts de la scène à Lyon, Julie devint Banana Wintour et bâtit l’empire de la mode de Berlin-sur-Saône en organisant sa grande première Fashion week en 2018 au sein même de cette ville de Saône et Loire dans les prestigieux locaux de La Méandre. Ces deux dernières années, Julie Banana travailla les costumes de hautes personnalités du monde de la mode de rue et de la salle comme Marc Prépus, Marzouk Machine, Les Fugaces, Fernweh et La Méandre.
 
 

 

 

GRAZIELLA TORREGROSSA

Diplômée d’un Master Langues Etrangères Appliquées en traduction spécialisée en 2004, elle devient traductrice consultante pour ONU Femmes tout en donnant des cours de Français pour Etrangers à l’Institut français de Beyrouth (Liban) et dans d’autres structures d’enseignement privées, en France et à l’étranger, jusqu’en 2015.Elle enchaîne les emplois aussi divers que variés : formatrice de formateurs en FLE, assistante chargée de mission forêts primaires chez Greenpeace (Paris), assistante éducative dans un jardin d’enfants…En parallèle, elle se forme au métier de gestionnaire culturel, de tourneur-manageur-développeur d’artiste et prend activement part à la vie associative locale en participant à l’organisation d’un festival de musiques actuelles et de théâtre de rue. C’est par ce biais qu’elle croise la route d’Oxyput Compagnie et qu’une nouvelle aventure de diffusion débute…! Graziella travaille également à la diffusion d’artistes musiciens en France et en Europe.